Bidon tout rond

Soupe épicée carotte – gingembre

J’ai une passion affolante pour les soupes. Je trouve qu’elles font des plats parfaitement réconfortants en hiver et rafraîchissants juste ce qu’il faut durant l’été. En parlant de saison, l’hiver qui s’est installé à Paris ces dernières semaines avait des notes un peu trop polaires à mon goût… C’est sûrement pour vaincre cette grisaille que je me suis nourrie à répétition de cette soupe épicée couleur soleil.

L’idée m’est venue suite à mon voyage au Danemark en octobre dernier. Je me suis inspirée d’un plat dégusté au Papiroen market, un grand food court sur les bords de la mer baltique à Copenhague. J’y avais mangé une super soupe de butternut franchement épicée (mais pas piquante, c’est là toute la nuance !) avec un rouleau de printemps aux légumes hyper coloré et vraiment dément. Let’s go ?

soupe épicée

Les ingrédients :

Pour deux gros bols

  • 4 à 5 belles carottes
  • 2 branches de céleri (branche, donc)
  • un morceau de gingembre (4 cm environ)
  • 1 belle gousse d’ail
  • 1 c.c de bouillon de légumes (J’utilise un bouillon de la marque Rapunzel acheté en magasin bio, la composition est parfaite, et le goût également)
  • un micro bout de piment tunisien  – à vous de doser en fonction de votre sensibilité

La recette :

Pour changer, cette recette se fait les doigts dans le nez (au sens figuré bien sûr, évitez de faire ça en cuisinant) (sauf si vous n’aimez pas la personne pour qui vous cuisinez) (sadique!). On y va ?

Pour commencer, lavez et épluchez vos carottes, céleri, et le morceau de gingembre. Jetez le tout dans votre plus belle casserole, et ajoutez la gousse d’ail, le bouillon et le micro bout de piment. Recouvrez le tout d’eau et laissez cuire à feu fort pendant une douzaine de minutes.

Pour contrôler la cuisson, transpercez les carottes avec un couteau : si la lame s’enfonce sans difficulté, alors c’est cuit! Vous pouvez alors égouttez vos légumes, mais ne jetez pas le bouillon. Transvasez le dans un récipient pour doser et ajuster au mieux la texture de votre soupe. Mixez le tout dans un blender, sortez votre plus joli bol et… A table !

 

PS : Libre à vous de pimper la soupe à votre guise. Personnellement, je l’adore parsemée de pignons de cèdre et de graines en tout genre (sur la photo : graines de courge, de chanvre et quinoa rouge).

Vous pouvez totalement adapter cette recette avec les légumes dont vous disposez. Je l’ai notamment testée avec de la courge buttenut, de la patate douce ou des lentilles corail et c’était très bon à chaque fois !

2 Comments

  1. Albelo

    28 février 2018 at 17 h 20 min

    « Pour changer, cette recette se fait les doigts dans le nez »
    Enfin un blog qui pense aux gens qui ont de grandes narines. Merci!
    Vivement le prochain article.

  2. Albelo

    28 février 2018 at 17 h 23 min

    Au fait laviecool, j’aimerais votre avis, que pensez-vous de la tendance actuelle du « souping » ?
    ==> http://www.elle.fr/Elle-a-Table/Les-dossiers-de-la-redaction/News-de-la-redaction/Souping-3615641

Leave a Reply